Festival de Cornouaille 2006 - Quimper - Le site officiel par An Tour Tan - Rencontres en Bretagne - Kejit e Breizh
un site www.antourtan.org
Festival de Cornouaille 2006 - Quimper - Le site officiel par An Tour Tan - Rencontres en Bretagne - Kejit e Breizh

Newsletter

Festival de Cornouaille 2006 - Quimper - Le site officiel par An Tour Tan - Rencontres en Bretagne - Kejit e Breizh
Dernière mise à jour du 28/03/2017 à 05:14
Accueil Festival de Cornouaille
à la une
actualité du festival de cornouaille
historique depuis 1923
lexique breton
contacts

En direct du Festival de Cornouaille
en direct du festival de cornouaille
8 avril 2006 : talents en scène
10 et 11 juin 2006 : Dañs

samedi 15 juillet 2006
dimanche 16 juillet 2006
lundi 17 juillet 2006
mardi 18 juillet 2006
mercredi 19 juillet 2006
jeudi 20 juillet 2006
vendredi 21 juillet 2006
samedi 22 juillet 2006
dimanche 23 juillet 2006
fil infos - brèves

Le programme 2006
récapitulatif du programme

8 avril 2006 : talents en scène
10 et 11 juin 2006 : Dañs

samedi 15 juillet 2006
dimanche 16 juillet 2006
lundi 17 juillet 2006
mardi 18 juillet 2006
mercredi 19 juillet 2006
jeudi 20 juillet 2006
vendredi 21 juillet 2006
samedi 22 juillet 2006
dimanche 23 juillet 2006
récapitulatif espace gradlon

quai en fêtes
concours
le grand défilé
université d'été
stages et ateliers
expositions et musées
plan des lieux de spectacle

Billetterie
accueil billetterie
votre caddie
informations pratiques

Services
la boutique du festival
forum de discussion
liens pratiques - sites internet amis
lignes de bus à Quimper
plan de Quimper
réalisation du site internet

Espace Presse
accueil espace presse
dossier de presse 2006 (pdf)
photos des artistes 2006 haute-déf
photos générales haute résolution
demande d'accréditation 2006 (pdf)
contact service presse

Archives internet du Festival de Cornouaille
festival de cornouaille 2006
festival de cornouaille 2005
festival de cornouaille 2005
festival de cornouaille 2004
festival de cornouaille 2003
festival de cornouaille 2002
festival de cornouaille 2001
festival de cornouaille 2000
festival de cornouaille 1999
festival de cornouaille 1998
festival de cornouaille 1997
festival de cornouaille 1996

Festival de Cornouaille - En direct
Lundi 17 juillet 2006

Melaine Favennec inaugure la scène de l'Evêché

Mis en ligne le 08/08/2006


photos : cliquez ici


VIDÉOS
Aucune vidéo disponible

AUTRES LIENS
Aucun lien disponible
version imprimable
envoyer à un ami
sommaire du jour
rubrique "en direct"
retour page précédente
Ah, elles nous ont manqué, pendant un an, les longues queues devant l'Evêché ! Et c'est Melaine Favennec a inauguré la scène à ciel ouvert devant un public venu nombreux, et attiré par l'ambiance de fête régnant toute la journée sur les quais. Chaleureux comme à son habitude, Melaine a su transporter les spectateurs dans son monde imaginaire, fait de rêves et de voyages...

Depuis près de trente ans, les textes, les musiques et le chant de Melaine Favennec sont l'expression d’une personnalité originale au-dessus des modes. L'artiste taille sereinement sa route de troubadour en continuant d'y semer des perles. Accompagné par Véronique Briel au piano, il a donc ouvert cette année les concerts de l’Evêché, l'occasion de nous livrer les chansons de son dernier album "Hey, Ho". Au sommet de son art, et sur des harmonies à dominante folk, le poète nous a livré quelques chansons d’anthologie.

Né en 1950 dans un milieu simple, Melaine Favennec est bercé par les chants et airs traditionnels que collectait son père. C'est à Quimperlé ou il est né qu'il apprend la bombarde et la cornemuse dès son plus jeune âge. Il passe son adolescence en Alençon où, dès l'âge de douze ans, il commence à écrire et interpréter des chansons en duo avec son ami François Didier. En 1969, il co-fonde à Alençon le Théâtre du Temps Fort. Il participera à la création et à la présentation de quatre pièces, avant de quitter la troupe : "Au fil des représentations, je me suis aperçu, dit-il, que j'avais toujours besoin de chanter et de raconter des trucs".

Melaine Favennec réapprend alors la bombarde, la cornemuse, pour un retour aux sources de la Bretagne. Il participe à la création d'un groupe mythique, les Diaouled Ar Menez (les Diables de la Montagne), groupe à danser où il joue du violon. Il ne fera partie de ce groupe que de 1972 à 1975. Ne trouvant pas à s'exprimer, par le chant et la parole, comme il le souhaitait, il se sépare de la formation pour entamer une carrière en solitaire. Mais depuis le 25e anniversaire du groupe, on peut le revoir avec bonheur dans les festoù-noz où se produisent les Diaouled.

Puis c'est l'aventure Névénoé, suivie par une signature chez RCA. Tout comme Stivell, Servat ou les Tri Yann, Melaine entre dans la grande distribution. Et, comme eux, il subit le retour de mode, le plat des années 80. Deux albums, présentés sur scène, ne voient même pas le jour.

1985, nouvelle tournée. Très remarqué sur la scène du Printemps de Bourges, il est alors considéré comme le précurseur d'une nouvelle tendance de la chanson et obtient le prix de la SACEM. En 1986, c'est le retour à la formule concert que Melaine opère avec un nouveau spectacle, La Belle Inutile. Cette tournée se poursuit jusqu'en 1989, où il présente, aux Tombées de la Nuit, sous la direction d'Yvan Cassar (avec qui il réalisera ses prochains albums) un nouveau spectacle, Trois=Plus, en compagnie d'un orchestre philharmonique. Entre temps, il sort, en 1988, son nouvel album chez Hello Record, un label rennais, après six ans de calme : Melaine - Masculin Singulier. La chanson "l'Hélicoptère" devient presque un "tube".

Son parcours se poursuit sur sa lancée durant les années 90. Nouvel album solo en 2001 avec "Nos Iles, nos amours" chez l'Oz Production et démarrage d’une nouvelle tournée avec ses deux compères Patrick Ewen et Gérard Delahaye : un trio EDF qui va de succès en succès et qui enregistre en 2003 l’album Kan Tri. Enfin, 2005 voit la sortie du dernier album solo de Melaine "Hey Ho", pochette de François Bourgeon et un nouveau tour de chant commence...

Melaine Favennec, "le meilleur de nos folk-singers", a présenté au public quimpérois un spectacle qui lui ressemble, témoin de ce qu'il a vécu, de ce qu'il est aujourd'hui. Et comme il le dit si bien, "l'important c'est le cap, le voyage !"

Nicolas Gonidec  


[retour page précédente]  [actualiser]  [vidéos et sons : aide]  [réagir dans le forum]
Festival de Cornouaille© et An Tour Tan© sont des marques déposées.
Site internet enregistré à la CNIL (Commission Informatique et Libertés).

Textes, photos et vidéos sont la propriété exclusive d'An Tour Tan et du Festival.
La reproduction ou l'utilisation, sous quelque forme que ce soit, de nos
informations, est strictement interdite sous peine de poursuites judiciaires.


en direct
du festival 2006
Accueil
Festival en direct 2006




Samedi 15 juillet 2006



Dimanche 16 juillet 2006



Lundi 17 juillet 2006



Mardi 18 juillet 2006



Mercredi 19 juillet 2006



Jeudi 20 juillet 2006



Vendredi 21 juillet 2006



Samedi 22 juillet 2006



Dimanche 23 juillet 2006